Ex-Dividend - Split-Shares

Pour accéder rapidement aux différentes sections de la page d’accueil
____________________________________________________________________________________________________________________
Aller au contenu
Le langage des titres à dividende
 
Les titres à dividendes utilisent un langage particulier comme Ex-Dividend date, Record date, etc.
 
Ils font référence à des dates précises qui peuvent être importantes si l’on ne veut pas se faire jouer un tour.

Exemple d’annonce pour le Split-Share DFN

  

Declaration Date
Date de l’annonce des dividendes par le conseil d’administration.

Ex-Dividend date
Le Ex signifie sans. C’est la date critique qui détermine qui est admissible à recevoir le dividende. Pour recevoir le dividende, les investisseurs doivent avoir acheté l’action au plus tard la veille de la date de l’Ex-dividende.  Avant que la négociation ne commence le lendemain, le prix de l’action est réduit du montant du dividende. Aux États-Unis et au Canada, la date de l’Ex-dividende est normalement de deux jours ouvrables avant la date
d’enregistrement. Dans l’exemple ci-haut, l’Ex-dividende est cependant la veille du jour de l’enregistrement.

Recording Date
Date à laquelle les propriétaires des actions sont déterminés et accrédités dans les livres de la compagnie pour recevoir les dividendes.

A Noter
Depuis un certain temps avec les transactions informatisées, le Record Date est le lendemain du jour de l'Ex-Dividend

  Voici un tableau démontrant ces dates
  

  • Une transaction prend trois jours pour être inscrite dans les livres de la compagnie
  • C’est la même base qui est utilisée pour le paiement
  • Pour un dividende, on doit être propriétaire du titre à T-3
  • Donc, un titre acheté à T-2 sera inscrit dans les livres le vendredi sans dividende
       

Comportement au jour du Ex-Dividende
Au jour du Ex-Dividende, le trésor de la compagnie est réputé de s’être départie du montant des dividendes.
  • Dans un marché efficient, le titre devrait baisser du montant du dividende.
  • Il arrive souvent qu’il baisse plus fortement que celui-ci.
  • On peut supposer que c’est dû à une ignorance de plusieurs investisseurs qui devant la chute, se mettent à paniquer.
 
 Un exemple d’efficience
 

Voici un exemple du comportement le jour de l’Ex-Dividend

Cette partie montre comment le jour de l’Ex-Dividend est traité par les courtiers.

Mon avis est que les courtiers ne savent pas comment traiter ces journées-là.  La question est de savoir comment déterminer le prix de fermeture de la veille afin de pouvoir traiter adéquatement les variations de la journée.

Prenons un exemple d’un dividende de 0,10$.
En réalité, l’argent du dividende a juste changé de place, il n’est plus comptabilisé dans la valeur du titre, il est réputé avoir été retiré du fonds immédiatement après la fermeture des marchés pour être placé dans un compte aux noms des investisseurs.  La valeur totale ne change pas pour l’investisseur.

Il y a deux écoles de pensée.
 
  • Le prix de fermeture de la veille ne change pas.  Ça implique que le titre va ouvrir en baisse de 0,10$, soit l’équivalent du montant du dividende.
  • Le prix de fermeture de la veille est soustrait du montant du dividende.  Le titre va ouvrir au neutre.
 

Si le prix de fermeture ne change pas
Dans ce cas, le titre va ouvrir en baisse de 0,10$ et si le titre baisse d’un autre 0,04$, il sera affiché une baisse de 0,14$.  Ou si le titre monte de 0,04$, il sera affiché en baisse de 0,06$.

Si le dividende est soustrait du prix de fermeture
Dans ce cas, le titre va ouvrir au neutre en affichant 0,00$ et si le titre baisse de 0,04$, il sera affiché une baisse de 0,04$.  Ou si le titre monte de 0,04$, il sera affiché en hausse de 0,04$.

La valeur totale ne change pas pour l’investisseur, afficher qu’il a baissé de 0,10$ à l’ouverture donne une fausse impression de baisse et peut entraîner un mouvement de panique, alors qu’il est demeuré stable.

Pour le moment, je connais que trois sites qui rapportent correctement l’information.  Yahoo Finance et l’application pour le cellulaire, My Stocks Portfolio.  Il y a aussi l’application STOCK+ sur l’iPhone qui donne également la bonne information.

Voici une image et un tableau pour illustrer mes dires.
Ceci est une impression d’écran de la plateforme transactionnelle IQ Edge de Quadravest montrant l’état de nos quatre Split-Shares.  Ces données sont en streaming à l’ouverture des marchés.

 En date du 2021-04-29
 
 
 
Le tableau suivant montre la synthèse de ces valeurs selon la plateforme pour le même moment à l’ouverture.
 
 
 
Moi, je préfère grandement l’approche de Yahoo et de mon Cell, car en réalité, j’ai un gain de 0,08$ à l’ouverture plus le 0,10$ de dividende que je vais recevoir le 10 mai, donc un gain de 0,18$.  De plus, ça évite la confusion sur les marchés, parce que les investisseurs pensent que les marchés sont à la baisse alors que c’est faux.

 
 
Retourner au contenu